P7165513-800Depuis mon enfance j'ai marché, joué, couru et travaillé dans le jardin et jusqu'à l'âge de seize ans j'ai accompagné mon grand-père au jardin. Cela se passait tout les week-ends et les vacances.

Aujourd'hui, et depuis mes vingt ans, je jardine pour la consommation personnelle de ma famille.

L'intérêt que je porte à l'activité du jardinage me permet de proposer à un certain nombre de clients, les meilleurs produits de mon potager.

Mon intérêt se trouve dans le plaisir d'être dans mon jardin où j'ai une ambiance et un environnement de travail propice à la liberté et à la création. Cet endroit m'apporte et renouvelle une masse d'informations qui ne subissent elles, aucune modification au cours des ans : le chant des oiseaux, la lumière, les couleurs, les odeurs et la sensation du toucher. Mon jardin est un lieu où l'équilibre est la règle.

Par ailleurs, le fait d'aimer tout ce qui se faisait entre 1850 et 1930 me plaît (voir le descriptif des plantes potagères de Vilmorin en 1855Pages de potager vilmorin-600).

Les recettes de bonnes cuisinières bourgeoises ou les secrets des bons jardiniers sont réfléchis dans le souci de préserver d'une part, les ressources, d'autre part d'éviter le gaspillage, d'aller au plus près, de récupérer ses semences... dans le souci du respect de sa famille et à fortiori d'autrui.

J'ai plaisir à me saisir d'informations anciennes, car à cette époque le jardin était source de revenu pour ceux qui voulaient développer certaines cultures ou tout simplement se nourrir sans trop dépenser d'argent.

Dans la société où nous vivons, cette rétrospective d'utilisation du jardin pour vendre des légumes me parait adaptée. En effet, des notions modernes telles que circuits courts de distribution, de traçabilité, de qualité de fraîcheur, de goût, de couleurs, de parfums, d’authentique se retrouvent dans l'exploitation d'un jardin destiné au partage de sa production.

De plus, le fait d'user d'un réseau court de distribution permet de limiter sa clientèle, de maintenir une qualité de revenus et une quantité de clients adaptés à la surface exploitée.

Enfin, le plaisir que je peux prendre au travers de ma production de légumes frais, remplis de toutes les saveurs, odeurs et goûts prédestinés à être cuisinés dans chaque foyer, m'emplit d'une satisfaction émotionnelle grandiose. L'art de la table est un outil pour rendre exceptionnel le moment où toute une famille se réunit, un des plus beaux moments !

0
0
0
s2sdefault